Construire le revenu de son patrimoine pour en tirer un rendement et une rente

 

 

 

le revenu boursePour réponde à cette question, il faut déjà trouver le véhicule d’investissement approprié à votre situation. Celui avec lequel vous avez le plus d’affinité ou que vous pensez mieux connaître. Que ce soit au travers d’un placement financier en bourse ou investir en immo locatif, vous devez dans un premier temps lire et vous informer sur le sujet. Il y a de nombreux articles sur Internet, mais vous n’aurez pas forcement la bonne information, car les placements et la fiscalité évoluent très rapidement.
Vous pouvez également vous former seul avec des livres ou bien en achetant des formations sur la bourse et l’immo toutes faites et prête à l’emploi sur le sujet qui vous intéresse.

L’information, la clé pour construire le revenu de son patrimoine:

le revenu bourseDans un univers mondialisé en perpétuel mouvement technologique, politique et financier. Il y a un sujet qui lui n’a pas vraiment évolué malgré l’arrivée d’Internet et de l’informatique.
1 % des plus riches détiennent les trois quarts de la richesse mondiale. Je ne suis pas ici pour en débattre, mais pour vous expliquer simplement le pourquoi du comment.
Pourquoi les riches s’enrichissent toujours plus tandis que les pauvres deviennent de plus en plus pauvres ?
Les riches ne sont pas plus intelligents que vous ou moi. Bien au contraire, croyais moi pour en avoir fréquenté beaucoup durant ma carrière de conseiller financier en banque. Mais la force des riches n’est pas leur argent, mais ce qu’ils savent… Les riches ont la connaissance qui permet d’acquérir de la richesse et de la faire fructifier.

 

Éducation financière mode d’emploi

le revenu bourseCette éducation financière leur est généralement inculquée pendant l’enfance par leur parent ou grand parent. Quand ces derniers n’ont pas d’affinité avec ce domaine, c’est le banquier de famille qui endosse ce rôle et sera le gestionnaire de leur patrimoine immo et financier. Comme un jardinier pour les plantes, ce gestionnaire de fortune prodiguera les bons conseils afin de mieux gérer votre argent et de veiller à la transmission du patrimoine aux générations qui suivront.
Ce cercle sans cesse répété permet donc à seulement 1 % de la population mondiale de détenir les trois quarts de la richesse.

De l’autre côté les pauvres continuent et continueront de s’appauvrir. Ce n’est pas une question d’argent ni d’intelligence mais d’éducation financière et de connaissance.Vous aller le voir par la suite, c’est assez simple de s’enrichir lorsque vous avez une bonne stratégie et du temps devant vous. C’est même à la portée de toute personne de bonne volonté de se créer et de développer ses finances en investissant en immo, bourse ou en placement financier afin de toucher une rente à vie immédiate ou différé. Je ne vous promets pas en revanche, que vous serez millionnaire ou bien trader comme moi, car cela demande un travail important et des sacrifices que peu de personnes sont prêtes à faire. Nous allons voir ensemble le démarrage.

La phase de création

le revenu bourseComme toute chose, il faut démarrer. C’est souvent cette étape qui est légèrement difficile. Il faudra étudier, apprendre, comprendre, essayer, se tromper, perdre puis enfin recommencer. Autant vous dire que l’on a déjà perdu 80 % de la population qui préfère se plaindre de ne pas gagner suffisamment d’argent ou bien de payer trop d’impots.

Sur ce sujet fiscal. Je n’ai jamais compris ceux qui se plainent de payer trop d’impots. Pourquoi se plaindre alors qu’en cherchant, on trouve tellement de possibilité de s’enrichir en réduisant la pression fiscale ou en  supprimant totalement la fiscalité  et en encouragent l’économie de votre pays. Je pense que je vais rédiger un article très prochainement à ce sujet.

Pour en revenir à notre sujet, il nous reste donc 20 % de la population intéressée de près ou de loin pour augmenter leur éducation financière. Vous avez sûrement déjà quelques livrets en banque : Livret A, PEL, LDD. Si ces mots ne vous parlent pas ou que vous ne connaissez pas leur utilité, je vous recommande de voir ma formation sur les placements bancaires à avoir absolument. Vous y trouverez une information à jour et pertinente sur ces placements basiques, mais surtout, leur utilité dans votre stratégie de création de patrimoine.

Je vous invite à vous renseigner ensuite sur des placements qui vous protégeront de la facture fiscale. Comme la célèbre assurance vie, le Plan Epargne Action PEA ou bien le Plan Epargne Retraite Populaire PERP. Chacun de ces placements financiers ont une utilité qui leurs sont propres. Ce sont les outils de bases de votre patrimoine financier, immo et boursier. Sans eux aucune chance d’évoluer vers la phase de développement.

La phase de développement

le revenu bourseSi vous êtes arrivé jusqu’ici, c’est que vous avez un intérêt certain pour votre patrimoine. Bravo !! Vous représenter moins de 10 % de la population.
A cette étape il suffit d’accumuler de l’épargne. On peut mettre de côté entre 20 et 30 % de ses revenus net pour une famille et bien plus si on est célibataire. Si cela n’est pas le cas, c’est qu’il vous faut travailler sur ce domaine. Si vous êtes salarié, pensez a utiliser votre DIF ou CIF devenu le compte personnel de formation CPF en janvier 2015. Cela vous permettra de passer une formation ou un diplôme pendant ou hors de votre temps de travail et d’être rémunéré. Ainsi vous augmenterez votre valeur ajoutée dans un domaine précis et utile à votre employeur ou futur employeur et donc votre rémunération. Si vous êtes indépendant, la solution n’est pas forcement de travailler plus, mais de travailler plus intelligemment. Se renseigner si votre statut est bien adapté à votre activité professionnelle. Le statut auto entrepreneur est rarement adapté et vous ne serez pas pris au sérieux surtout pour se faire financer. Alors, prenez rendez-vous avec un expert comptable ou un avocat fiscaliste afin de comparer s’il est  plus intéressant de basculer en société et de dispatcher votre rémunération en salaire, dividendes et notes de frais.

Maintenant que vous mettez assez de côté tous les mois. Il faut découvrir où investir et pour cela il faut déjà connaître les placements financiers et votre profil d’investisseur. J’ai préparé une formation à ce sujet, afin d’augmenter son pouvoir d’achat et donc d’épargner plus. Mais également de connaître le placement financier, boursier ou immo adapté à sa situation.
Attention : il n’y a pas de placement sans risque. Le risque est présent dans tous les placements et seul son degré peut lui être maîtrisé. D’où l’importance de bien se former et de bien analyser vos objectifs et de garder en tête le côté liquide de votre placement. Exemple : si j’ai besoin d’argent rapidement puis-je revendre plus rapidement mon immobilier ou bien mes actions ?

Voici des exemples de profil assez classique récurent :
le revenu bourse

 

Profil célibataire jeune. Sans enfant. Salarié, impot sur le revenu 3 à 10 K€ par an.
Un célibataire pourra investir et prendre davantage de risque en bourse ou en immo.
Il pourra par exemple : rester locataire ou faire de la colocation et ainsi financer des biens immobilier physique ou bien dématérialisé pour ne rien gérer sous forme de SCPI. Toujours à crédit pour réduire la facture fiscale.
Son excès d’épargne mis de côté, pourra être versé sur un fonds en euros d’assurance vie sans frais entrée afin de servir d’apport pour le futur achat de sa résidence principale.
Il pourra également étudier la bourse et les actions en bourse pour toucher un complément de revenu sous forme de dividende au sein de son PEA ou bien faire du trading comme complément de revenu. Bien entendu étant donné le risque de perte en capital total en trading, notre célibataire aura assuré ses arrières avec ses livrets bancaires. En général six mois de salaire ou de revenu peuvent être un bon indicateur de sécurité.

Profil marié avec enfants.L’un salarié, l’autre indépendant. Payent peu d’impot 1 à 5 K€ par an.
le revenu bourseÀ partir du moment où vous êtes marié et encore plus si l’un des deux est indépendant. Attention, car si comme 80 % des Français vous n’avez pas rédigé un contrat de mariage, vous allez avoir un futur problème si vous divorcé comme 50 % des couples en France. Je vous encourage à faire ce contrat de mariage devant notaire.
Ce point très important étant dit. Revenons à notre stratégie.

On déposera l’épargne sur les livrets disponibles et l’assurance vie en fonds euros pour le côté capital « protégé ». Volontairement, je n’utilise pas le mot « garanti » car comme je vous l’ai dit en placement rien n’est garanti. Le risque est présent, il faut simplement s’informer pour le maîtriser.

Ouvrez une assurance vie sans frais d’entrée, à chacun de vos enfants, dès qu’ils atteindront l’age de 14 ans. Leur argent de poche donné par grand-mère sera bien mieux rémunéré sur le fonds euros de l’assurance vie que sur le livret A. En 2015, le livret A non pas d’intérêt pour eux vu sa faible rémunération.

Côté immo :
le revenu bourseA votre préférence, immo physique ou immo pierre papier dématérialisé sous forme de SCPI.
Pensez bien à investir en immobilier à crédit. Car l’assurance décès et invalidité obligatoire demandée par la banque lors du crédit vous servira à laisser un patrimoine sans dette à vos enfants. En effet en cas de décès ou d’accident grave figurant dans le contrat, le crédit sera alors remboursé par les assureurs.
Si vous êtes deux à emprunter. Pensez bien à mettre la garantie décès et invalidité à 100 % sur chaque tête.

 

Côté bourse :
le revenu bourseLes actions en bourse peuvent être également étudié, mais pas plus de 10 à 20 % du patrimoine financier total. Après 70 ans, mieux vaut liquider le PEA qui ne ce transmet pas aux enfants si vous décédiez.
Privilégier plutôt après 70 ans un contrat de capitalisation si vous aimez encore la bourse, mais cette fois sous forme unité de compte UC.

L’âge des 70 ans à une incidence importante sur la transmission de votre patrimoine.

La phase de transmission et de succession.

le revenu boursePour résumer simplement. Je dirai qu’il faut verser un maximum d’argent sur votre assurance vie et contrat de capitalisation avant vos 70 ans. Et après 70 ans, ouvrir de nouveau contrat qui seront moins privilégiés par le fisc au moment de la transmission.
Je vous laisse consulter un notaire ou un avocat spécialisé, car la transmission de patrimoine à vos enfants mérite une expertise totale et personnalisée. Et ce n’est pas sur ce site que vous l’obtiendrez.

 

Vos finances mode d’emploi

Vous n’avez pas tous compris ? Rassurez vous, c’est un domaine complexe. J’ai créé pour vous aider des vidéos de formation sur chacun des sujets : financier, bourse, immo qui vous permettra de développer vos compétences et connaissances.
Si vous avez tout compris, alors Félicitation… Vous faites parti des 1 % de la population bien éduqué financièrement. Cette éducation vous permettra d’assurer votre avenir financier et celui de vos proches.

J’espère que cet article vous a appris quelque chose. Vous pouvez également poser vos questions à la suite.

Comments
  1. 2 années ago

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge